Microsoft Surface Event 2021

À l’occasion de ce Microsoft Surface Event 2021 on a pu y découvrir quelques vrais changements. Même si l’ambiance était plus dans la continuité, on aura eu droit à notre lot de belles surprises.

Quantité d’informations avaient déjà fuité avant l’évènement ce qui a enlevé pas mal de suspens. Généralement, il s’agira surtout d’une mise à niveaux de la gamme plus que de vraie révolution. Si on ne parle pas de révolution, la Surface Duo 2 à tout de même su se donner les moyens d’attirer les regards en proposant une très importantes mise à jour de ses performances.

Surface Duo 2

Le concurrent du Samsung Z-Fold sera épaulé par l’excellent processeur Qualcomm Snapdragon 888 ce qui permettra au smartphone une connectivité de dernière génération 5G. Tout cela nous éloigne immédiatement de la première génération vendue très cher avec des composants obsolètes. Mais une idée séduisante en proposant le double écran dans un format livre de poche très agréable. Les mensurations du téléphone de Microsoft ne semblent pas avoir été modifié tout en gardant son esthétique. Les écrans incurvés on subit quelques changements et permette d’avoir accès à quelques informations sur la tranche du smartphone alors que celui-ci est fermé, ce qui n’obligera pas systématiquement à l’ouvrir. L’écran AMOLED une fois ouvert atteignait une surface totale de 8,3″ pour une résolution de 2688×1892 pixels et une fréquence pouvant aller jusqu’à 90 hz.

On disposera d’une mémoire RAM de 8 Go et un stockage généreux de 128 à 512 Go. Du côté des autres technologies de connectivités sans fil, on pourra compter sur du Wi-Fi 6 et du Bluetooth 5.2. Pour la prise de notes on pourra utiliser le nouveau stylet de Microsoft. Le Slim Pen 2 étant compatible avec la Surface duo 2 et pourra être accroché magnétiquement à la coque du smartphone. Microsoft n’a pas non plus lésiné sur la qualité des objectifs photo avec à l’arrière un téléobjectif de 12 MP, f/2.4 permettant un zoom X2, un autre objectif large de 12 MP avec une focale de 1.7 et enfin un ultra wide de 16 MP f/2.2 et 110° de vision. La caméra avant n’est pas en reste avec un capteur de 12 megapixels. Tout cela permettra d’assurer en visio comme pour filmer en 4K à 30 ou 60 FPS. On terminera sur sa batterie de 4449 mAh qui pourra être rechargée via un connecteur USB-C avec une charge de 23W. Il est prévu pour une disponibilité à partir du 21 octobre pour un prix qui ne bouge pas de 1599€ mais aujourd’hui en proposant des technologies à la hauteur de ses ambitions.

Surface Pro 8

Là aussi Microsoft nous propose une montée en gamme en permettant de gagner jusqu’à 40% de puissance CPU par rapport à une Surface Pro 7 et mieux, 74% sur la partie graphique! Cela ferait passer la génération précédente pour une tortue. Tout cela est permis grâce à la nouvelle puce Intel de 11e génération. Vous pourrez choisir entre un processeur i5-1135G7 ou un i7-1185G7. La technologie Intel Evo offre la connectivité en Wi-Fi 6 et enfin le Thunderbolt 4 que Microsoft avait toujours laissé de côté. Grand luxe suprême on aura même droit à non pas un, mais deux connecteurs USB-C.

On arrive au changement le plus remarquable avec son nouvel écran de 13″ de 2880×1920 pixels et surtout son taux de rafraichissement de 120 Hz. L’écran est compatible Adaptif Color et Dolby Vision. Les caméras resteront les parents pauvres de cette config avec une caméra arrière de 10 MP qui permettra tout de même de filmer en 4K et une caméra avant de seulement 5 MP. L’accessoire reste une option à tout de même 130 €, mais la Surface Pro 8 assurera la compatibilité avec le Slim Pen 2. Du côté de l’autonomie Microsoft annonce jusqu’à 16 heures “en utilisation normal”.

Surface Laptop Studio

Voilà la surprise que l’on n’attendait pas! Pas de nouveau Surface Book, mais un tout nouveau modèle, le Surface Laptop Studio. Croyant que Microsoft était installé confortablement sur la réussite de sa gamme Surface, je ne l’ai pas vue venir et montre à quel point Microsoft sait innover en sortant une version portable de son Surface Studio qui est certainement la machine Surface qui m’a fait le plus vibrer.

La machine pourra de base être utilisé comme n’importe quel bon portable, mais permettra de rabattre son écran afin de s’en servir comme d’une feuille de papier pour dessiner, prendre des notes surfer etc. Certes cela ne conviendra pas à remplacer une tablette et c’est là que Microsoft prend un certain risque. Mais on le verra un risque bien calculer, car il propose par rien de moins que l’ordinateur Surface portable le plus puissante disponible à ce jour et pour un prix qui reste très correct.

Commençons à voir ce qu’elle a dans le ventre avec son processeur de dernière génération Intel le i5-11300H ou le i7-11370H. Si le le i5 se contentera d’une partie graphique Intel Iris Xe, déjà sympathique tout de même. Les plus exigeants se tourneront vers le i7 qui offre un GPU NVIDIA RTX 1050 Ti équipé de 4 Go de GDDR6. Tout cela pourra être épaulé par une mémoire vive de 16 ou 32 Go et d’une mémoire de masse en SSD de 1 ou 2 To. En option vous pourrez étendre la mémoire de stockage via des modules SSD amovible de 256 à 2 To.

Vu de l’extérieur on profite d’un superbe écran multipoint de 14,4 pouces pixelsense Flow offrant une résolution de 2400 par 1600 (3: 2) pixels avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz compatible avec la technologie Dolby Vision et un taux de contraste de 1500:1. Comme sur toute la gamme Surface, je regrette toujours les bords noirs d’encadrement toujours trop large, même si de nettes améliorations ont été faites depuis les années. On remarquera que Microsoft triche un peu sur l’épaisseur de son portable en plaçant la zone ventilée en retrait afin de donner l’illusion de finesse. Mais il faut bien ça pour assurer la ventilation de toute cette technologie. Pour la visio, on disposera d’une caméra en face avant Full Hd 1080p.

Du côté de la communication et des connexions, on profitera du Wi-Fi 6, Bluetooth 5.1, deux ports USB 4.0 Thunderbolt 4 et un connecteur pour un casque via le jack 3,5 mm. Il est important de le noter car cela se fait tellement rare. Le son de la machine sera assuré par quatre haut-parleurs Omnisonic avec la technologie Dolby Atmos. La machine sera bien entendus pré installé avec la dernière version Windows 11.

Le mot de la fin

Le Surface Go Pro 3 ne proposera finalement qu’une mise à jour mineur de son processeur et pour le reste, il n’y a rien à voir. En conclusion on aura eu droit à une poignée de nouveautés sympathiques et une belle surprise incarnée par le Surface Laptop Studio qui semble remplacer le Surface Laptop et le Surface Book. L’avenir nous le dira si c’est un remplaçant ou simplement un produit de plus dans la gamme Surface. Tout cela sera aussi l’occasion pour Microsoft d’imposer son nouveau système Windows 11 pré installé sur les nouveaux modèles et offrir quelques rafraichissements de gamme bien utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *