Microsoft: Travail dur pour adopter les processeurs ARM

Tout comme son homologue Apple, Microsoft cherche absolument à passer depuis un bon moment sur ARM. Mais historiquement la firme de Bill Gates a toujours eu du mal à passer les caps qu’ont été MS-DOS et ses soucis d’utilisation de la mémoire au-delà des 640 Ko ou de son format FAT vers Windows 7 et ultérieur pour processeurs x86 et aujourd’hui c’est toujours un problème de ne pas abandonner sa bibliothèque gigantesque d’applications x86.

La position de Microsoft n’est pas aussi simple, car de nombreuses applications dans des domaines particuliers tels que les usines, les banques, etc. auront du mal à suivre le mouvement et être mis en version ARM rapidement.

Malgré cela, le travail continue dans ce sens et plus que jamais avec son émulateur x86 qui tourne enfin pour émuler les applications 64 bits comme Rosetta 2 chez Apple. Toujours comme Apple, Microsoft a développé son processeur ARM maison sous le nom de SQ1 et SQ2.

Les utilisateurs de la tablette surface pro X peuvent déjà utiliser les applications x86 en 32 bits et la build 21277, que les Windows Insiders peuvent d’ores et déjà installer, a pour particularité d’introduire l’émulation d’application x64 pour Windows 10 sur une machine à architecture ARM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.