Test: Sea of Thieves

Développer par le studio Rare LTD qui a aussi sorti Donkey Kong Country, Goldeneye 007 et autres titres Nintendo dans le passé. Sea of Thieves, un jeu dont la plupart ont certainement déjà entendu parler qui a récemment commencé sa saison 2. On a trouvé que c’était une bonne occasion de mettre le jeu en test et regarder ce qu’ils ont à offrir.

L’histoire Sea of Thieves

Sea of Thieves est un archipel uniquement accessible par le Shroud qui était habité par les indigènes qui vénéraient les nombreuses créatures de la mer comme le mégalodon, le kraken ou encore des crabes géants. Ils sont anéanti depuis longtemps par un mystère mais le plus probable serait que c’est dû à la malédiction des squelettes qui a toujours été présente sur Sea of Thieves et se transmet par simple toucher ou par possession d’un corps mort.La malédiction transforme la personne en squelette! Hé oui, sacrée surprise.

Il y a aussi le peuple Merfolk (sirènes) que nous connaissons pour venir à notre secours quand on tombe à l’eau et nous emmener sur notre navire bien-aimé. La légende dit que les vrais Merfolk emmenaient les marins dans les profondeurs de la mer et les transformait en Merfolk et que c’est ces marins transformés qui nous sauvent pour qu’on ne subisse pas le même sort.

Il y a de nombreuses autres légendes dont celle du seigneur des pirates dont on dit qu’il est le premier à avoir su naviguer dans le Sea of Thieves, le capitaine Flameheart ou encore l’équipage du Blackwyche. Pour les découvrir il faut lire les nombreuses livres in-game, visité les grottes sur des iles pour voir les desseins sur les murs et parler avec les pnj. Mais, faites attention que votre navire se fasse pas attaqué pendant que vous rêvasser de ces légendes!

Si vous désirez en savoir un peu plus sur l’univers de Sea Of Thieves, vous pouvez vous procurer en librairie ou sur les sites de vente en ligne les deux livres de Sea of Thieves nommés Tales From The Sea of Thieves et Athena’s fortune ou encore les BD. Ils sont également disponibles sur Kindle mais malheureusement je n’ai pas pu trouver de version française.

Le gameplay

Quand on lance le jeu on a accès à plusieurs modes de jeux et le pirate Emporium.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1172620_202105081421245_1.jpg.

Le Pirate Emporium est le shop micro transactions de Sea of Thieves ou vous pouvez acheter des emotes, animaux de compagnies, costumes pour votre pirate, des skins pour votre navire et le season pass. Maintenant, ne vous inquiétez pas, vous avez accès à tout ceci in-game mis à part pour les animaux de compagnies, vous pourrez seulement obtenir un chien en faisant une certaine quête.

Le voyage inaugural est la zone tutorielle où chaque pirate commence son aventure. Ici nous faisons connaissance avec le seigneur des pirates qui nous explique les bases du jeu comme manger, battre un squelette au corps-à-corps, rechercher un trésor, réparer son navire et comment naviguer. Une fois finies les explications ils vous diront comment rejoindre le fameux Sea of Thieves. Petite astuce, si vous prenez le temps de découvrir l’ile du tuto vous pourrez trouver un trésor de 25k d’or!

Le mode arène est la zone purement Pvp, ici nous faisons connaissance avec les loups de mer, une des factions de Sea of Thieves uniquement disponible dans cette mode. Il y a la version duo sloop et galion. Vous commencez dans une taverne ou vous pouvez voir vos adversaires, plusieurs vendeurs, boire du grog et un jacuzzi. Oui il est important de parfois pouvoir relaxer après tous ces combats. Une fois que le lobby est plein (minimum 3 équipages) on rejoint notre navire, on est dans une zone où il y a une ile, un navire immobile et les navires des adversaires. Le but est d’avoir le plus de points possible en 12 minutes, on reçoit des points pour couler les navires des autres, battre votre adversaire au corps à corps, réussir à toucher leurs navires avec les boulets de canons et le plus important, récupérer un trésor sur l’ile et le vendre au marchand sur le navire immobile. À savoir qu’on perd 1000 points quand on se fait couler!
C’est également un bon mode pour apprendre à viser avec vos canons. Petite astuce qui sert aussi dans les autres modes, les boulets enchainés servent à détruire les mats. Ces derniers sont plus lourds que les boulets de canon normaux.

Le mode aventure est le mode où vous deviendrez des pirates de légende! Vous rentrez dans ce mode quand vous finissez le voyage inaugural. Le mode est fait de plusieurs serveurs qui hébergent au maximum 6 équipages different et est considéré comme du PvEvP. Vous vous réveillez dans une taverne (hé oui, encore une taverne) sur un avant-poste ou vous ferez connaissance avec les different factions que le jeu a à offrir, dont les collectionneurs d’or, l’Ordre des âmes et l’Alliance des marchands considéré comme les factions principales. Il y a aussi la faction d’Os de la faucheuse qui est considéré comme la faction Pvp dans le mode aventure et la faction Fortune d’Athéna que vous débloquerez quand vous serez un/une pirate de légende. Moins connue est la faction de l’appel du chasseur. Les factions nous servent à acheter des quêtes pour commencer notre aventure.

Vous pouvez aussi choisir d’être un émissaire pour une des factions, ceci vous permettra de gagner plus d’or en montant votre niveau d’émissaire, jusqu’à +150% pour le niveau 5. Pour monter votre niveau d’émissaire il vous faudra ramasser des trésors et des objets précieux. Vous devrez entreposer les trésors sur votre navire pour monter davantage votre niveau d’émissaire. Mais attention, les autres pirates savent voir votre niveau d’émissaire grâce à un drapeau qui s’ajoutera sur votre mât et à l’arrière de votre navire.

Maintenant que vous êtes mis à jour, venons en au vrai gameplay. Sea of Thieves est un jeu considérer comme un sandbox, easy to learn but hard to master, ce qui veut dire que c’est vous qui décidez de ce que vous voulez faire et ce qui vous amuse le plus. Ça se voit aussi de la façon que le jeu ne donne aucun indice de ce qu’il faut faire quand vous lancer le mode aventure, mise à part la personne qui vous parle quand vous vous réveillez dans la taverne au lancement de votre aventure.

Il y a des cartes au trésor, avis de recherches, livraison de cargaison, des fables, des campagnes et des objectifs d’événement. Événements qui seront remis de façon aléatoire ainsi que les conditions à remplir pour des promotions. Tout ceci vous débloquera des titres et cosmétiques. Il faut savoir qu’il n’y a pas d’améliorations à acheter afin que le jeu ne devienne pas un pay-to-win. Au cours de votre aventure vous pourrez vous faire attaquer par des mégalodons de different types, le kraken, des vaisseaux de pirates squelettes et par les autres joueurs qui en ont après vos trésors. Vous avez accès à trois types de navire dont le sloop (1 à 2 joueurs), la brigantine (2 à 3 joueurs) et le galion (4 joueurs). Chacun de ces navires ont leurs propres avantages et désavantages. Certains seront plus/moins mobile, plus/moins rapide, plus/moins de puissance de feu ou encore seront plus/moins résistants.

Les graphismes de type cartoon ne plairont pas à tous, mais ne vous laissez pas décevoir par ça. Les effets de vagues, tempête, soleil levant restent impressionnant à voir. Ils ont même un effet calmant selon certains. Les animations sont vraiment réussies et on assistera à son histoire prenant place dans un dessin animé de toute beauté. Comme dans certains jeux PvP, il y a ce que l’on appelle les « animations cancelling ». Cela aura pour conséquence de retirer les animations de votre personnage et ainsi vous permettre d’effectuer certaines actions plus vite.

Les mécaniques de jeu! Alors là, c’est à en être bouche bée! Il est quasi impossible d’apprendre toutes les mécaniques que le jeu offre sans regarder des streameurs et des vidéos Youtube. Même les joueurs avec plus de mille heures dans le jeu apprennent encore des nouvelles techniques de temps en temps. C’est grâce à la communauté qui donne des informations sur différentes plateformes que nous pouvons nous améliorer de jour en jour. Ça va de comment tirez avec les canons, utiliser les différentes armes au corps à corps, se cacher sur le navire d’autrui, battre des boss etc.

Les interactions sont totalement au hasard, il y a des joueurs amicaux, les toxiques rageurs, des trolls, des comédiens, des sournois qui attaquent sans rien dire, des traitres qui offrent une alliance pour finir par se retourner contre vous au moment où vous vous y attendrez le moins. En parlant d’alliance, on peut dire que 80% des alliances se terminent en combat suite au manque de confiance envers l’autre équipage. Que ce soit pour le partage des trésors ou simplement que c’était dans le plan depuis début. Ça reste un jeu de pirate et la confiance sera toujours toute relative.

À savoir aussi, que le jeu est principalement conçu pour jouer avec des amis ou d’autres joueurs qui vous seront attribués de façon aléatoire. Si vous choisissez un équipage ouvert (avertissement! Vous risquez d’avoir un enfant de 8 ans qui commence à pleurer quand on perd. Ce fut un combat, drôle et triste en même temps) mais il vous sera toujours possible de prendre la mer en solo. Ceci dit, le jeu se joue différemment en solo. Il vous faudra être très prudent, déjouer les autres joueurs et trouvez les différentes façons de vous amuser. Vous pourrez, par exemple, essayer d’avoir des bonnes interactions avec les autres joueurs, vous cachez sur les navires des adversaires pour manger toutes leurs provisions sans qu’ils sachent que vous êtes là, mettre à cuire une banane sur leurs navires et regarder le spectacle pendant que leur navire prend le feu sans qu’ils ne comprennent ce qui se passe. Pour avoir une meilleure image je raconterai brièvement deux de mes aventures, l’un étant avec un équipage et l’autre en solo.

Mes aventures

Après avoir réussi à couler plusieurs navires ennemis et effectué différentes quêtes, mon équipage a décidé qu’il était temps d’essayer un world event nommé « Fort de Fortune ». C’est un événement PvE où il vous faut battre plusieurs vagues de squelettes et Boss different. L’un de nous restant sur le navire pour tirer avec les canons et les deux autres sur l’ile pour les combats au corps à corps. Pendant qu’on essayait de faire le fort, plusieurs navires d’autres joueurs ont essayé de nous attaquer, mais on a pu survivre. Quand on a enfin pu atteindre le boss final, à nouveau, deux navires commencent à nous bombarder. La personne restée sur le bateau, demande que l’on le rejoigne à bord afin de mieux se défendre. On parvient à repousser leurs assauts, mais apparemment quelqu’un était caché sur l’ile. Il a battu le boss, pris la clé pour ouvrir la chambre qui contient tous les trésors et a pris le plus gros coffre au trésor. On s’est contenté de prendre ce qui restait. Malheureusement, on s’est fait intercepter par un autre navire qui avait beaucoup plus d’expérience que nous et il nous a rapidement coulé. RIP le trésor! C’était une belle expérience de tout ce qui peut se passer pendant un world event où tout le serveur essaye d’avoir les trésors.

Pour ma première aventure en solo, je me suis décidé d’essayer un World event nommé « Flameheart ». Dans celui-ci, il faut battre plusieurs navires fantômes, les amiraux du capitaine Flameheart et puis le capitaine Flameheart lui-même. Évidemment quand j’étais trop occupé avec le capitaine, un brigantin est arrivé pour essayer de prendre le trésor. J’admets que je les avais chassé quand eux avaient commencé l’évènement. Mais c’est des détails tous ça. Je réussis à couler le navire du capitaine Flameheart, mais pendant que j’essayais de rediriger mon navire pour récupérer les trésors tombés a l’eau, la brigantine était déjà occupé à le récupérer (bande de vautours). Je me positionne pour les attaquer et malheureusement je rate tous mes tirs. Mes adversaires décident de déployer leurs voiles et je me suis dit “oh! oh” et j’ai choisi la fuite. Mais, ils n’étaient pas du genre à lâcher l’affaire. Après une poursuite de 30 minutes, je me suis trouvé au bord de la carte dans ce qu’on nomme la mer Rouge.

La mer Rouge fait partie du fameux Shroud, elle fait des dégâts à votre navire quand on reste trop longtemps dedans. Ils ont remarqué que j’étais acculé aux limites de la carte et ont essayé de se mettre en position pour m’intercepter en observant par où je devrais passer pour me sortir de tout ça. Pendant ce temps-là, de mon coté, j’essayais de les faire rentrer la mer Rouge en effectuant un 180° en larguant l’ancre et en tournant la barre à son maximum. Ce fut une réussite, ils s’approchaient encore plus de moi mais j’étais seul pour réparer le navire! Ils ont tiré un coup de canon directement sur mon personnage. Une fois mort, ils avaient plus qu’à attendre que la mer rouge engloutisse mon navire.

J’ai décidé d’essayer de les retrouver. Pendant ma recherche, j’eut un compagnon inattendu! Un mégalodon est resté accroché a mon navire sans faire de dégâts. (bug ou feature. J’étais content avec mon nouveau compagnon). Une fois que j’ai pu les retrouver, je remarquai qu’ils avaient déjà tout vendu. J’ai utilisé le mégaphone pour demander de ne pas me tirer dessus. J’ai pu monter sur leur brigantin et je les ai félicité pour la poursuite. Quelques chopes de grog plus tard, on a décidées de faire deux cartes au trésor de type caveau ensemble. J’ai pu partager avec eux leurs aventures et récompenses. Comme quoi on ne doit pas toujours se faire des ennemis pour la vie.

Le mot de la fin

Conclusion, Sea of Thieves est un jeu sandbox PvEvP même si clairement plus orienté vers le PvP du fait de la façon de jouer de sa communauté, il y a de quoi à plaire pour tout type de gamers. Il vous faudra être prêt à défendre vos trésors, prêt à avoir des défaites et ne pas prendre tout ça trop au sérieux. Alors qu’attendez-vous pour boire votre chope de grog et lever l’ancre bande de flibustier!! Arrrrrrr

17/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *