Test: Biomutant

Avec Biomutant les studios Experiment 101 nous plongent dans un avenir bien sombre avec rien de moins que le fin du monde. Alors que l’arbre de vie se meurt une prophétie annonce l’arrivée d’un guerrier Ronin légendaire, vous! Vous allez vous retrouver face à six tribus. Trois d’entre elles veulent sauver l’arbre de vie et tuer les bêtes s’attaquants à ses racines, tandis que les trois autres tribus ont un point de vue bien différent.

Vous pourrez choisir de vous rallier à l’une des tribus en éliminant les tribus rivales et ainsi choisir si vous désirez sauver l’arbre de vie ou pas. Grâce à un système de karma, vous pourrez nez en moins influencer quelque peut leur point de vue. Seul votre moral au final décidera de comment vous ferez évoluer l’histoire, vous devrez régulièrement choisir si vous allez pencher du côté du bien ou du mal.


La création du personnage vous laissera une bonne liberté afin d’obtenir un personnage unique et ce ne sera pas les équipements que vous récupérerez tout au long de l’histoire qui le rendra moins unique! Il vous faudra ensuite choisir la classe de votre avatar parmi cinq choix. Vous devrez également paramétrer par exemple votre pourcentage de résistance à certains éléments ou type de contamination (feu, radioactivité, etc…).

Le discours écologique passe bien afin de bien faire comprendre au plus jeune l’étendue des catastrophes causé par notre insouciance. Le narrateur qui sera très présent durant votre aventure ne manquera pas de vous énumérer chacun de vos faits et gestes. Mais certains pourraient le trouver un peu trop omniprésent. Heureusement ils ont eu la bonne idée de pouvoir régler le rythme des interventions de la voix.

Malgré la noirceur de l’histoire, on se retrouvera dans un monde très coloré qui vous proposera sept biomes différents. L’univers est vraiment dépaysant, mais malheureusement graphiquement pas au niveau de ce que l’on aurait pu s’attendre en voyant certaines vidéos. Sans être moche, on remarquera rapidement le manque de détails et il ne faudra pas être trop proche pour admirer les textures qui sont loin des standards actuels. Alors oui, le titre d’Experiment 101 est plus dans la gamme des AA que des triple A, mais son prix ne montre absolument pas ça et c’est dommage. Heureusement que certaines plateformes comme Instant Gaming, vous propose le jeu pour un prix plus juste. L’avantage, c’est qu’il ne sera pas nécessaire de disposer d’une machine de guerre pour pouvoir en profiter.

Malgré sa faiblesse technique, Biomutant saura vous séduire par ses environnements extérieurs, qui de façon étonnante, vous séduiront tout de même. Cette action RPG en monde ouvert basé sur des combats de Wung-Fu, l’art martial transmis par votre moman, se veut être accessible mais nécessitera un peu d’entrainement pour maitriser le personnage. Les combats sont rapides et vous devrez esquiver beaucoup pour espérer vaincre vos adversaires. Les onomatopées lors des combats ajouteront au sentiment de porter des coups puissants tout en appuyant encore plus le fait de participer à une histoire tout droit sortie d’une bande dessinée. S’il sera facile d’aller directement à la suite de votre aventure, je ne saurais que trop insister sur l’importance de bien fouiller les zones afin de vous dégoter des éléments d’armes et d’armures.

Comme tous les jeux de ce type, il vous faudra accumuler de l’expérience et passer des niveaux afin d’améliorer les performances de votre avatar. Mais également au travers les nombreux équipements ou améliorations que vous trouverez tout au long de votre aventure. Les loots ne manquent pas et sont totalement aléatoires, ce qui continuera à donner un côté unique à votre personnage.


Le jeu n’est clairement pas au niveau graphique que l’on était en droit d’attendre par rapport à la vidéo d’introduction et encore moins au vu de son prix normal de 59,99 € sur Steam, Playstation 4 et Xbox One. Son scénario enfantin et des discours rébarbatifs plombe clairement l’ensemble. Ou encore son monde ouvert où l’aventure se montrera souvent trop linéaire. Malgré tout ça on peut se laisser prendre par son ambiance postapocalyptique unique, son univers coloré et son système de combat. Et au final, on est là pour la baston et la customisation improbable et infinie de son héros.

13/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.