Test: Chorus

Deep Silver est déjà connu dans le domaine des jeux de combats spatial, surtout sur mobile, avec notamment la série Galaxy on fire. Avec Chorus, que ce soit sur console ou PC, ils nous emmènent à nouveau dans l’espace avec un space opera donnant la part belle à l’action.

On incarnera un pilote d’élite Lead Nara qui devra entre autres se battre avec les démons de son passé. Nara ayant fait partie du Cercle, un groupe de fanatiques. Faisant suite à une mission qui a mené à des milliers de morts, elle rejoindra la résistance et ainsi combattre le Cercle et mettre fin aux agissements du Grand Prophète.

À l’aide de son vaisseau, le Forsaken qui possède sa propre conscience, elle effectuera une multitude de quêtes à travers la galaxie en espérant y trouver la rédemption. On débutera une première opération qui nous permettra d’appréhender les commandes de base de l’engin avec un tutoriel simple et efficace pour ensuite être rapidement plongé dans l’action au travers de l’aventure principale qui sera également parsemée de quêtes secondaires.

La maniabilité de l’ensemble fonctionne bien et on prend beaucoup de plaisir à virevolter en détruisant un vaisseau de ci et de là. En effet une maniabilité et une interface simple nous permettent de profiter du combat avec un plaisir immédiat. Le seul ennemi de cette maniabilité exemplaire est la lisibilité à certains moments des combats qui peut rapidement vous désorienter.

À la fin de chaque mission, on recevra du matériel et/ou une somme que l’on pourra dépenser afin de toujours améliorer sa monture. Tout cela pour un jeu qui se montrera rapidement répétitif. Mais certaines quêtes secondaires permettront de varier un peu les plaisirs. L’équipement de votre vaisseau ne sera pas votre seul allié. Vous irez également visiter des temples qui vont vous donner certains pouvoirs comme par exemple la téléportation qui vous permettra de vous placer directement dans une position bien plus avantageuse face à votre ennemi.

Un petit peu de gameplay

Une ambiance son suffisante qui saura vous mettre dans le feu de l’action et des graphismes très correcte sans jamais être magnifique. On ressent l’habitude du studio de faire des titres plutôt destinés à iOS ou Android. Les cutscenes sont réussies et on se laissera prendre dedans comme si on regardait un chouette manga dont nous sommes l’héroïne. Tout cela en fait un bon petit shooter de l’espace pas dénué de bonnes idées et les amateurs du genre y trouveront leur compte d’action spatial épaulé par l’histoire de Nara durant tout de même près de vingt heures.

13/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.