Test: SteelSeries Aerox 3 Wireless 2022

Difficile de surprendre avec une souris et pourtant SteelSeries Aerox 3 Wireless à de quoi vraiment apporter de bonnes idées et même pour ceux et celles qui sont allergiques aux lumières de Noël pour leur matériel informatique et autre effets “discothèque”.

On trouvera dans la boîte la souris, le câble USB-C vers USB type-A en câble tressé. Un dongle USB-C pour la réception sans-fil en 2,4 Ghz et un adaptateur femelle USB-C vers femelle USB-C afin de pouvoir connecter le récepteur sur une config ne disposant pas d’USB-C pour brancher le récepteur. C’est un peu dommage de devoir débrancher le dongle à chaque fois que l’on voudra recharger notre souris ou alors disposer d’un autre câble USB-C libre. D’autant plus que l’utilisation de la souris via le dongle reste fonctionnelle lors de la recharge. On retrouvera également un petit livret, fort dispensable, d’aide à l’installation de la souris. L’installation est extrêmement facile et le tout sera immédiatement reconnu sur PC, Mac ou Xbox.

Esthétiquement le mulot est loin d’être moche avec son design plein de trous. Ça ne plaira pas à tout le monde, mais l’important au final d’une souris n’est-elle pas d’être efficace? Ses formes et mensurations offrent une excellente prise en mains. Avec un poids sur la balance d’à peine 68 g, la souris glisse sur le tapis avec une aisance que je n’avais pas encore rencontrée. A titre de comparaison, la concurrente de chez Logitech, la Logitech G Pro X Superlight fait 63g, mais une autonomie légèrement inférieur et surtout toujours le connecteur micro USB. Dès le départ son esthétique, m’aura déjà fait changer sur plusieurs de mes a priori. Oui une souris légère peut offrir une bonne qualité de fabrication et apporte un réel confort d’utilisation. Les trous de souris une fois sur le bureau donnent au final pas trop mal.

On retrouvera les classiques boutons gauches droits et milieu sur la roulette. Deux autres boutons programmables sont placés sur la tranche gauche de la souris et un petit bouton central au-dessus de la molette. Ce dernier servira à choisir le niveau de sensibilité du capteur allant de 400 à 18000 cpi. Le toucher sur chacun des boutons est suffisamment ferme pour éviter les miss click et on ressent une bonne qualité.

Sur le dessous de l’AEROX 3 on retrouve l’une des meilleurs idées de SteelSeries pour cette souris en offrant la possibilité de la connecter sur pas moins de trois appareils différents en passant plus ou moins facilement de l’un à l’autre. On pourra évidemment se connecter en wireless via le dongle fourni, mais le switch d’allumage vous permettra de choisir également de la connecter via bluetooth. Et! rien ne vous empêchera de la connecter via un câble à votre console Xbox par exemple. Toujours en dessous on remarquera les deux patins de qualité assurant une excellente glisse.

Le logiciel qui restera optionnel à installer fonctionne correctement et vous permettra de paramétrer plus finement votre souris. Configurations des touches ou réglages des niveaux de sensibilités. Vous pourrez bien évidemment désactiver les effets de lumière ou diminuez l’intensité afin de préserver la batterie ou à nouveau si vous n’aimez pas le style imposé pour les gamers. SteelSeries a placer trois zones de LED RGB dont vous pourrez régler le choix des couleurs, son mode de fonctionnement fixe ou variable etc. Vous pourrez même la mettre en mode discothèque et la faire clignoter au rythme de votre musique.


Pour la partie autonomie ce n’est pas juste de la poudre aux yeux, elle offre une endurance remarquable de 200 heures en Bluetooth et de 80 heures via la connexion sans fil en 2,4 Ghz. En cas d’urgence, il vous serra toujours possible de regagner 20% de batterie en seulement une quinzaine de minutes.

Au final la SteelSeries AEROX 3 Wireless au-delà de son côté lumineux offre de vrais atouts en comparaison de la concurrence. Comme tout le monde on a chacun nos préférences de marque pour se fournir en matériel divers telle que casques souris ou claviers. Mais là, SteelSeries m’a vraiment fait plaisir en proposant cette possibilité de switcher d’une machine à l’autre en choisissant soit dongle ou bluetooth. L’Aerox 3 est une souris qui se montre extrêmement polyvalente, que vous comptiez l’utiliser pour son usage de base, le gaming ou pour tout autre usage professionnel, elle saura se montrer à la hauteur des plus exigeant. Tout au plus on pourrait juste réclamer un bouton pour désactiver le crantage de la roulette en plus pour les pros et des boutons supplémentaires pour certains typent de joueurs.

Son prix se place quelque peut au-dessus de ses concurrentes, mais pour disposer d’une connectique actuel (USB-C) et la possibilité de passer d’une machine à l’autre justifie amplement son prix de 109,99 € en version Onyx, Snow ou Ghost.

19/20

1 réaction sur “ Test: SteelSeries Aerox 3 Wireless 2022 ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.