Test: The Ascent

The Ascent est le premier jeu d’un petit studio d’à peine douze personnes. Et pour une première, Neon Giant frappe fort.

Avec ce titre ils ne vont pas révolutionner le jeu en nous proposant un jeu jouable en solo ou coop, jusqu’à 4 joueurs, dans une action RPG très nerveux en vue isométrique à la Diablo. Il faudra s’habituer à jouer avec le stick de gauche pour diriger votre avatar et l’autre pour orienter le tir, ce qui est un peu déroutant au début. La maniabilité de l’ensemble fonctionne plutôt bien et on se retrouve avec plaisir dans des joyeux massacres. L’ensemble fonctionne plutôt bien avec la possibilité de s’accroupir et se protéger derrière certains éléments du décor pour mieux arroser l’ennemi sans prendre trop de risques.

Des décors bourrés de détails

Si les premiers combats seront vite pliés, le jeu aura tendance à rapidement se corser et vous devrez profiter de tous les avantages pour espérer vaincre. Petites astuces venant d’un de mes souvenirs, les tourelles ne sont pas vos amies et elles déchirent! Le style graphique cyberpunk est vraiment magnifique avec un nombre de détails affolant, des effets de lumière de toute beauté. En arpentant la ville de Veles, on se retrouvera dans des ambiances tout droit sorties de Blade Runner, alors que dès que vous allez entrer dans un bar, ça sentira bon l’ambiance de la célèbre cantina de Star Wars. Les musiques sont réussies et ajoutent de la profondeur à l’ensemble de la bande-son. Certains bruits de fond sont un peu trop répétitifs, mais cela ne gâche en rien l’ambiance générale que l’on ressent.

Chouettes effets de lumière

Alors! Est-ce que The Ascent est LE titre Cyberpunk d’action que l’on n’attendait pas? Eh bien, oui! Si vous aimez le massacre dans la veine d’un Diablo, vous serez servis et en redemanderai. Même si le scenario reste un prétexte pour se lancer dans votre prochaine quête punitive, il termine de rendre ce titre cohérent. Les voix de vos interlocuteurs sont de qualité, malheureusement elles n’ont pas été traduite et il vous faudra vous contenter des sous-titre pour pouvoir suivre votre aventure si vous ne maitrisez pas la langue de Shakespear. Le jeu est sympa à jouer seul et devient super à plusieurs. Dans de nombreuses situation, il faudra bien vous coordonner pour espérer vous sortir de certaines embuscades.


Il faut prendre The Ascent pour ce qu’il est et pour ses qualités. Ce n’est pas un triple AAA et il a un prix de 30 € qui est en adéquation pour bien le montrer. Ils ont tout de même fait un jeu de toutes beauté d’action RPG et si vous voulez massacrer sans avoir à trop vous soucier d’un scénario, il remplira le contrat et de fort belle manière. Le jeu est disponible sur PC via Steam ou Instant Gaming à seulement 19,99 €, Xbox One, Xbox Séries et également inclus dans le Game Pass. Ce qui vous permettra également d’y jouer via le cloud avec le service de cloud gaming de Microsoft xCloud.

16/20


2 réactions sur “ Test: The Ascent ”

  1. Nancy Réponse

    Merci pour le test 🙂 ça m a vraiment donné envie. Je reviendrai poster quand je l aurai testé

    5
    0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.