Test: Torchlight 3

3ème opus pour la franchise qui aura eu un accouchement difficile suite au déboire du studio Runic. Alors, auront-ils pu relancer la machine Torchlight après une tentative de free To play avorté pour en faire une vraie suite réussie.

Ce nouvel épisode se déroule plusieurs siècles après les évènements du titre précédent. L’empire d’Embre est désormais sur le déclin. Novastria sera à nouveau sous la menace d’une invasion des Néthérims. Étonnamment ils n’ont pas trouvé de meilleur défenseur que vous! Comme souvent dans ce style de jeu, le scénario n’est pas la partie la plus intéressante.

Par contre si on fait l’impasse sur l’histoire, on retrouvera un gameplay nerveux, des boss qui s’ils tomberont à la force brute, demandera tout de même de changer son approche afin de faciliter le combat. Le début du jeu est très facile et ne mettra pas tout ça en valeur. Cela servira surtout à se chauffer lentement (trop lentement?) avec une progression de la difficulté bien gérée une fois la partie échauffement passée. Une fois la machine lancée, les combats seront frénétiques et feront tomber moult loot qui vous permettrons de faire de vous le héros que Novastria mérite. J’ai trouvé dommage le manque de variété des ennemis.

Quelques idées apportent des petits plus comme votre animal de compagnie pouvant aller vendre l’excédent de matériel ou encore le farm de matériaux de base, la transition jour-nuit, votre propre campement privé que vous pourrez équiper au fur et à mesure de votre aventure. C’est ce genre de chose qui permet à Torchlight 3 de se démarquer quelque peut des classiques Diablo-Like.

Les petites touches d’humour et son graphisme cartoon sont très réussis. Cela donnera l’impression de faire partie d’une bande dessinée dans le monde bourrin des Diablo-Like. Les images très colorées apportent également une bonne lisibilité des combats. Les animations sont également très réussies. Je regrette juste que les combats ne permettent pas les esquives afin de donner une dimension plus stratégique. L’ambiance son remplira son rôle, quant à la bande musicale, j’ai préféré la désactiver.

L’interface de l’ensemble est classique et aurait mérité un peu plus de travail afin d’éviter que des fenêtres de détails des éléments sélectionnés ne viennent se placer devant les autres éléments de l’inventaire. Il n’est pas rare de ne pas voir correctement ce qui est sélectionné. Placer un liseret orange autour d’un cadre jaune, n’est pas la meilleure idée pour comprendre ce qui est en « surbrilliance » pour le reste ça fonctionne plutôt bien. J’ai pu aussi avoir parfois un peu du mal à trouver l’objectif de la quête. Ce sont des petits détails de ce genre qui peuvent quelques peut entacher ce titre, qui pourtant est fort plaisant à parcourir.

Malgré les quelques bonnes idées, on est loin d’un titre d’exception, mais on ne peut pas dire que Torchlight 3 ne remplit pas son rôle. Il conviendra aux amateurs de baston / loot frénétique en attendant Diablo IV. Torchlight 3 est disponible sur Xbox One, Playstation 4, Nintendo Switch et Windows.

13/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.