Test: New World

Voilà bien le genre d’évaluation pas évidente pour diverses raisons, que ce soit les difficultés de connexions aux serveurs de jeu d’Amazon ou le fait de traiter d’un MMO. Mais je vais tenter de vous donner un aperçu de New World le plus objectif possible afin que vous puissiez savoir si ce titre est fait pour vous.

Pas besoin de tourner autour du pot, la qualité graphique est clairement l’un des points forts du titre. Le studio de développement à su se créer un style unique, un univers magique que l’on a envie d’explorer. Là étais clairement l’objectif d’Amazon. Cette qualité doit forcément se payer pour pouvoir en profiter . Et bien pas tant que ça, vous disposerez d’un bon niveau graphique en 1080p avec une simple GTX 960. Vous pourrez maintenir en 25 à 30 FPS en 2K avec un bon niveau graphique sur une simple GTX 970. Il y a clairement eu un excellent travail d’optimisation.

L’ambiance sonore et musical sont également une vraie réussite. Les sons sont même tellement réussis, qu’ils deviennent un allier pour ceux et celles sachant écouter. Que ce soit pour localiser un ennemi ou un animal que l’on chasse, votre capacité à écouter vous aidera sans aucun doute à survivre dans le nouveau monde.

Le gameplay de New World est par certains aspects assez classique. Comme dans tout bon MMO, Il vous faudra enchaîner diverses quêtes et pas vraiment varier afin de faire progresser votre avatar. Une fois que vous aurez choisi votre guilde (faction) entre les trois disponibles, Maraudeurs, Engagés ou Ombres, vous aurez accès à des quêtes de guilde qui vous permettront de gagner des points de réputations, des points d’expérience et des jetons. Les jetons vous donnant accès à du matériel de guilde de qualité. Le fait de monter votre réputation augmentera le niveau du matériel disponible.

Que vous soyez un joueur habitué des MMOs ou pas, il vous sera très facile de prendre le titre en main. L’interface pourtant très complète est relativement simple. Il vous suffira d’accéder à la carte ou d’utiliser la boussole qui se trouve sur le haut de l’écran pour voir où vous devrez vous rendre pour remplir votre quête. Avec la touche tabulation, vous accéderez à votre inventaire qui est subdivisé afin de séparer par exemple armes, armure, nourriture etc.… La touche K, vous donnera accès à l’ensemble des caractéristiques de votre avatar ainsi qu’à l’arbre de maîtrise de vos armes.

La maniabilité au clavier est vraiment pas mal réalisé et ne nécessitera qu’un petit temps d’adaptation. Je dirais que seuls le sort placé sur la touche R est quelque peut perturbant et peut mener à des erreurs de manipulation. Le constat n’est pas du tout le même à la manette. Il est fort louable d’avoir donné la possibilité d’utiliser un gamepad, mais ce dernier ne semble au final pas du tout utilisable! Il aurait été judicieux de proposer dans les options une configuration pour la manette. Cela donne une impression de pas terminé et qui sera peut-être ajoutée plus tard. Sachant qu’un MMO n’est jamais vraiment terminé, il faut bien s’attendre à de très nombreuses mises à jour.

Le nouveau jeu d’Amazon ne s’est pas contenté de reproduire ce que l’on nous sert depuis de trop nombreuses années. Même si l’on peut retrouver certaines idées récupérer d’autres titres, New World apporte un peu de fraîcheur au bon moment et c’est certainement la raison de son succès. Fini les combats statiques où l’on enchaine les mobs avec une séquence que l’on peut aisément remplacer par une simple macro. Ici, il vous faudra viser votre adversaire, esquiver et enfin avoir le droit de parler de « skill » lors d’un combat. Le niveau de votre perso ou votre équipement ne suffira plus à vous garantir l’issue d’un affrontement. Avec ce système, Il n’est plus impossible d’affronter des mobs bien plus haut level que le vôtre. Tout cela rend les combats extrêmement intéressant et dynamique procurant une véritable satisfaction d’avoir pu contrôler votre adversaire. Ou pas!

Cette différence majeure transforme un banal MMO répétitif en un jeu d’action RPG massivement multijoueur, ce qui est tout de suite bien plus motivant. Seule ombre au tableau de ce côté est le manque de variété du bestiaire qui ont l’espère saura s’étoffer au fil des mises à jour.

D’autres bonnes idées comme le choix de votre classe aident également à dynamiser le titre. Il n’y a tout simplement pas de classe prédéfinie! Il vous faudra construire votre classe pour la faire correspondre au mieux à votre style. Vous pourrez très bien par exemple faire un mage guerrier en utilisant le bâton et une rapière. Vous n’aurez pas de crainte à avoir quant au risque de ne pas immédiatement faire les bons choix. New World vous donnera le temps jusqu’au level 20 de vous respécialiser gratuitement et ainsi pouvoir expérimenter toutes les armes et combinaisons qui vous attire avant de faire votre classe personnelle.

Le choix de votre classe personnelle créera au final le rôle que vous aurez. Car même si la sacro-sainte trinité « Tank, heal et DPS » n’est pas clairement définie dans New World, votre rôle finira par se dévoiler rapidement suivant le choix des armes que vous aurez choisi d’utiliser le plus. Dans le même esprit qu’un certain Elder Scrolls Online, on retrouvera le principe que plus vous utiliserez une arme, plus vous la maîtriserez et pourrez monter ses capacités et ainsi créer votre classe et votre rôle.

Les métiers sont extrêmement diversifiés et pourront progresser un peu de la même façon que les capacités de vos armes. Plus vous couperez du bois, plus vous pourrez couper des bois de plus en plus rares. Plus vous fabriquerez des armures, plus vous pourrez créer des armures de meilleure qualité. De ce fait, pas besoin de choisir entre les métiers puisque vous pourrez faire autant de métiers que vous voudrez. C’est également un excellent moyen de monter ses niveaux et pas que ses points de métiers. Car chaque action que vous ferez dans le monde d’Aeternum montra l’expérience de votre avatar, même la pêche.

La plupart des jeux proposant de la récolte de ressources et de l’artisanat se montrent rapidement assez répétitifs. Mais, je dois reconnaître qu’ici on se laisse facilement prendre au jeu, car au final ce que vous pourrez produire est vraiment qualitatif. Ce que vous aurez construit pourra être utilisé réellement par vous, vos amis ou encore mis en vente au comptoir, l’équivalent de l’hôtel de vente (HV) de World Of Warcraft. C’est d’ailleurs la seule vraie façon de vendre, sinon ce qui n’est pas intéressant de vendre devra être recyclé.

Si j’ai surtout abordé la partie PvE du titre tout au long de l’article, il est important de noter qu’une bonne partie du gameplay est basée sur du Pvp et la conquête de zones. Alors si la partie PvP s’avère être passionnante en offrant un véritable challenge, ces activités s’adressent avant tout au plus haut level sur le serveur sur laquelle vous jouez. C’est à mon sens le plus gros point noir du titre qui n’offre pas, à ce jour, de Pvp adapté pour des joueurs en mid game.

New World est disponible pour un prix très accessible de 39,99 € et ne demande pas d’abonnement pour pouvoir y jouer. Difficiles voire impossible d’être complet sur un titre de ce genre tant les activités sont variées et intéressantes. Le nouveau titre d’Amazon, que vous soyez PvE ou plutôt Pvp, est arrivé à point nommé et saura combler vos attentes. Même si beaucoup de joueur de MMO restent fidèles à l’éternel World Of Warcraft ou d’autres titres moins prisé mais ayant également beaucoup de succès tels que Eve Online ou The Elder Scrolls Online, nous étions nombreux à attendre un successeur. Le succès du titre d’Amazon et son monde enchanteur sont indéniables et prouve à quel point le public était en demande. Malgré son excellent gameplay, la qualité de son artisanat, la diversité du choix des armes, seule la longévité du titre pourra faire de lui un vrai successeur à tous ces titres prestigieux qui l’ont précédé. New World dispose d’une base très solide sur laquelle il faudra à Amazon encore fournir beaucoup d’efforts pour en faire un titre incontournable.

15/20

2 réactions sur “ Test: New World ”

  1. Nancy Réponse

    Bonjour 🙂
    Très chouette article et la vidéo que tu as fais est top on y voit la nuit puis le levé du jour c’est super beau et les textures du jeu sont excellentes la quête et les métiers aussi donnent envies et heureusement qu’il ne faut pas une carte graphique de ouf car avec le prix des cartes graphiques 😱.
    Merci pour cet article 🙂

    2
    0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.