Valve: Steam Deck

Alors que Sony se retire des consoles portables, Valve s’engouffre dedans avec sa Steam Deck. Voilà un projet qui a su garder le secret jusqu’au bout. Projet au combien surprenant au vu des résultats plutôt mitigés de Valve dans le domaine du matériel tel que le Steam Controller ou encore les Steam Machine. Voyons ensemble ce que nous promet la console/PC portable.

© Valve

On aura vite fait de la comparer à la Nintendo Switch, mais mis à part la partie écran, la Steam Deck n’a rien à voir avec cette dernière. Esthétiquement elle est plutôt réussie. La prise en main semble confortable et l’ensemble de qualité avec une très belle finition. Toujours dans l’innovation, Valve a choisi d’intégrer deux espaces trackpad de part et d’autres. Le fait d’avoir déporté les boutons sur la droite, presque en dehors de la console pour la touche B ne me semble pas idéal. Il faudra patienter pour pouvoir en juger une fois entre nos mains.

© Valve

Le son sera assuré par deux haut-parleurs de part et d’autre et deux micros sur le dessus de la machine. En ce qui concerne la connectique vous aurez sur le dessus un connecteur USB-C et un connecteur audio Jack 3,5 mm. En dessous un slot pouvant accueillir une carte microSD Ultra rapide.

Côté technique, la console affiche un poids de 669 grammes ce qui reste très raisonnable, mais notablement plus lourd que la Switch avec ses 400 grammes. Comme dit plus haut, l’écran est similaire à ce que propose Nintendo avec un écran 7″ LCD de 1280 x 800 avec un rafraichissement de 60 hz. Il sera toujours possible à Valve de sortir une version OLED pour relancer les ventes à l’image de Nintendo. La luminosité pourra atteindre jusqu’à 400 nits. Là où la Steam Deck se différencie le plus est du côté de sa puissance afin de pouvoir assurer sur des titres bien plus gourmands que sur Switch et ceci explique aussi le poids supplémentaire de l’ensemble qui est du coup à relativiser.

© Valve

On pourra donc compter sur un processeur AMD Zen 2 avec une fréquence de 2,4 Ghz à 3,5 Ghz. Espéront que ce sera suffisamment ventilé, sinon ça pourra toujours servir durant les rudes hivers. Tout cela sera épaulé par une partie graphique avec un GPU assurant jusqu’à 1,6 TFlops. Cela devrait suffire pour afficher du 720p ou même du 1080p. Ce sont des performances, même si la comparaison n’est pas à faire avec une console de salon, assez proche d’une Playstation 4 qui se situe à 1,8 Tflops.

La machine est plutôt bien équipée également en ce qui concerne la mémoire vive avec ses 16 Go RAM en LPDDR5. Le stockage de base est assuré sur une eMMC de 64 Go qui semble un peu limite, mais n’oublions pas que vous pourrez toujours étendre le stockage via le lecteur microSD. Nez en moins je ne saurais qu’encourager à choisir les modèles supérieurs avec la possibilité d’avoir un SSD de 256 Go à 512 Go. Le modèle 512 Go profitant également d’un traitement supérieur de l’écran anti-reflet.

Pour assurer la partie communication de la Steam Deck, on aura du Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac, ce qui devrait être bien suffisant pour assurer une bonne qualité de réseau. On aura également du Bluetooth 5.0 ce qui devrait permettre de connecter divers périphériques sans fil. Afin de garantir une bonne autonomie, la bête est équipée d’une batterie de 40 Wh permettant une utilisation de 2 à 8 heures.

Mais, ce n’est pas terminé, il reste encore quelques belles surprises avec, à l’image de la Switch, un dock en option qui étendra la connectique à un port RJ-45, un Displayport 1.4, un HDMI 2.0, un port USB-A 3.1 et 2 USB-A 2.0. Si la machine est prévue pour tourner avec l’OS maison SteamOS, il semble confirmé qu’il sera possible de faire tourner l’ensemble sous Windows 10. Vous pourrez également ajouter à votre commande une valise de transport pour protéger le précieux.

Il est d’ores et déjà possible de précommander la Steam Deck via le site Steam et les livraisons devraient se dérouler durant le mois de décembre.

1 réaction sur “ Valve: Steam Deck ”

  1. sabrewolf Auteur ArticleRéponse

    Apparemment au vu des premières commande ce serait déjà un succès !

    0
    0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.